Inscrivez-vous à notre infolettre pour ne rien manquer des dernières actualités de PBSC !

En savoir plus

Vous souhaitez rester informé des actualités de PBSC ? Inscrivez-vous à notre newsletter maintenant !

Abonnez-vous

Notre équipe PBSC était à Leipzig pour participer au sommet mondial du cyclisme : Velo-City 2023. Organisé par la Fédération européenne des cyclistes (ECF), cet événement majeur rassemble chaque année de nombreux acteurs de la mobilité urbaine dans le but de promouvoir le vélo comme moyen de transport sain et durable. 

Cette année, Gian Carlo Crivello, notre Responsable des Relations Clients a participé à une table ronde aux côtés professionnels de la micromobilité, sur le sujet : Comment mettre en place un système de vélopartage efficace ? Présenté par Peter Dalos, l’objectif du panel était de mettre le vélo en libre-service au cœur de la transition de la mobilité. 

panel.jpeg (272 KB)

Explorons les recommandations de nos spécialistes : 

Rendre le vélopartage plus accessible 

Selon nos experts, un système de vélopartage efficace est un système accessible au plus grand nombre. Pour cela, il est primordial de simplifier l’expérience utilisateur en mettant en place diverses méthodes de location des vélos (codes QR, carte de membre, etc) et divers moyens de paiement. Il est essentiel de proposer une solution adaptée à tous, en optant pour un système composé d’une flotte mixte de vélos réguliers et électriques. 

Combiner le vélopartage avec les autres options de transports en commun de la ville permet également d'accroître l'accessibilité au système. Les stations de vélopartage doivent être placées stratégiquement, proche des arrêts de métro, bus ou train. Enfin, il est indispensable de desservir les quartiers les plus reculés des villes. Par exemple, à Madrid, nous avons étendu le nouveau système Bicimad à 21 quartiers permettant d'offrir au plus grand nombre une option de mobilité active. 

Favoriser la durabilité

Aujourd’hui, il faut pouvoir offrir aux villes et aux opérateurs une solution pérenne et durable. Les solutions de PBSC sont un exemple idéal. Alors que nous avons déployé plus de 100 000 vélos dans le monde depuis 2008, 99 % de notre flotte est toujours en circulation. Dans les villes comme Montréal et Londres, la majorité des vélos, déployés il y a plus de 10 ans, roulent encore aujourd'hui.

London-BorisBike.jpg (54 KB)

Nos spécialistes soulignent également l'importance de définir des objectifs de durabilité plus précis lors de la mise en place d'appels d'offres. Il est essentiel que les initiatives proviennent à la fois des villes, des opérateurs et des fournisseurs.

Trouver les financements nécessaires

Le financement reste un enjeu majeur dans la micromobilité, c’est le principal frein dans la mise en place des systèmes de vélopartage. Certains systèmes obtiennent des financements grâce au sponsoring, et d'autres peuvent recevoir des financements gouvernementaux, comme la ville de Madrid qui a obtenu un financement de l’Union Européenne pour son système Bicimad. 

“En tant que leader dans l’industrie nous devons encourager le financement du vélopartage. Si les villes obtiennent davantage de ressources financières, elles pourront faire le choix du transport urbain qui correspond le mieux à leurs besoins, en privilégiant une option de transport active, saine et durable.” déclare Gian Carlo Crivello.  

Lutter contre le vandalisme 

Pour qu’un programme de vélopartage soit efficace, il faut pouvoir diminuer les actes de vandalisme. Pour cela, nos experts proposent plusieurs leviers. Le premier étant d’équiper les systèmes d’équipements robustes et de technologies performantes. On peut citer par exemple notre système de verrouillage intelligent anti-vandalisme, qui verrouille et sécurise nos vélos en stations. 

triangle.jpg (1.13 MB)

Dans un second temps, les professionnels de l’industrie conseillent de renforcer l’engagement de la communauté, en rendant l’expérience de location et de conduite facile, pratique et agréable. En effet, si l’usager adopte le système et apprécie son expérience, il aura davantage tendance à s'approprier le vélo, ce qui permet aussi de diminuer le risque de vandalisme. 

En conclusion, pour garantir un système de vélopartage performant, nos experts soulignent l'importance de quatre éléments clés : l’accessibilité, la durabilité, le financement et la lutte contre le vandalisme. Ils se montrent optimistes quant à l'avenir prometteur du vélopartage !

Nouvelles publications

Nos villes

Découvrez ce qui rend notre technologie incomparable

PBSC développe des technologies d’avant-garde intuitives, puissantes et nettement conviviales. En plus de nos vélos, trottinettes électriques et stations intelligentes, nous offrons une appli pour les usagers, un système de gestion pour les opérateurs et tellement plus.