PBSC s'apprête à lancer un système de vélopartage à Dej, alors que la Roumanie développe davantage le transport durable.

En savoir plus
Vue sur la ville de Dej, Roumanie
  • PBSC et European Bike Share Operators and Service Providers (Opérateurs de vélos en libre-service et fournisseurs de services en Europe) s'unissent pour une nouvelle campagne visant à faire connaître l'impact du vélopartage sur les objectifs en matière de durabilité à l'échelle planétaire
  • De grandes villes urbaines partout au monde souhaitent s'équiper de moyens de transport à émission zéro
  • Le vélo a connu un véritable boom pendant la pandémie
  • Les « rues lentes », les vélos électriques, plus de pistes cyclables et d'autres initiatives alimentent la conversation concernant la micromobilité et le transport alternatif
  • #BikeShare4All (VélopartagePourTous) encourage plus de villes à adopter le vélo en libre-service 

Regardez la vidéo de la campagne #BikeShare4All (VélopartagePourTous) de CIE qui présente des opérateurs de vélos en libre-service et des fournisseurs de services aux quatre coins de la planète unis pour la même cause

Comment la pandémie a-t-elle fait augmenter la demande pour des moyens de transport alternatifs?

À l'ère de l'après-pandémie, l'industrie de la micromobilité dans son ensemble, et spécialement l'utilisation du vélo, a connu un boom sans précédent. En avril dernier, Bicycle Retailer a rapporté que « les ventes de Shimano de leur division vélo étaient en hausse de 76,3 % dans le premier trimestre par rapport à la même période l'année dernière; le résultat d'exploitation de la division était en hausse de 170 % » [traduction libre]. Il n'y a là rien de surprenant, puisque la COVID-19 a entraîné un énorme changement dans la façon de penser des gens en matière de déplacement, et ce, aux quatre coins de la planète.

Dans une étude menée par McKinsey Center for Future Mobility, il s'est avéré que « la réduction des risques d'infection » est devenue le premier critère dans le choix des moyens de transport au cours de la dernière année. Cet élément a eu un impact considérable sur l'utilisation du transport collectif dans plusieurs grandes villes à l'échelle planétaire (on fait état d'une baisse de 70 % à 90 % du nombre d'usagers des transports en commun). Qu'en est-il du futur de la mobilité? Comme le rapporte Cycling Industries Europe, un groupe expert en vélopartage, les citoyens de nombreuses villes européennes ont choisi le vélo pour se déplacer, surtout ceux qui résident en zones urbaines. Un phénomène qui s'est étendu bien au-delà des frontières de l'Europe, alors que des pays partout au monde ont proposé et fait l'essai des « rues lentes » (habituellement, il s'agit de rues achalandées que l'on ferme à la circulation automobile et qui sont réservées aux piétons et aux cyclistes).  

Schema.jpg (236 KB)

Toujours en lien avec le sondage mené par McKinsey, près de 70 % des utilisateurs de mobilité — vivant aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne, en France, en Italie et au Japon — ont répondu qu'ils choisiraient de marcher ou de prendre un vélo pour leurs déplacements hebdomadaires, même à l'ère de l'après-pandémie.

Qu'en est-il pour le futur du transport durable et du vélopartage?

À mesure que les villes s'adaptent à la « nouvelle normalité », nous avons l'occasion de revoir notre façon de penser quant aux déplacements. En expérimentant les « rues lentes » et en augmentant le nombre de pistes cyclables dans les villes au cours de la dernière année, les résidents de zones urbaines ont pu profiter du télétravail et diminuer l'utilisation de la voiture

Pendant ce temps, les villes urbaines dotées de programmes de micromobilité, comme les vélos et les trottinettes en libre-service, ont fourni à leurs habitants des vélos, des vélos électriques et des trottinettes à un coût minime, alors que leur prix unitaire est normalement élevé. Les gens ont opté pour des moyens de transport plus sains, plus propres et plus actifs qui leur ont permis à la fois de se déplacer et de se tenir en forme. Les villes équipées d'infrastructures modernisées et conviviales pour les cyclistes ont déjà mis à l'essai des moyens de transport actifs, fournissant d'impressionnants résultats à leurs responsables et à leurs urbanistes.

Dans une étude datant de 2017, la ville de Stockholm, en Suède, a comparé plusieurs modes de transport, incluant la voiture, le transport en commun et le vélo sur deux types de routes. Sur la première route, le cycliste (avec un vélo électrique) est arrivé premier devant l'automobiliste et l'usager de transport en commun. Sur la deuxième route, le transport en commun a remporté, suivi du vélo électrique. L'étude a clairement démontré que « marcher ou prendre le vélo peut être aussi rapide que d'utiliser la voiture ou le transport en commun, tant que les conditions et les infrastructures adéquates sont en place ».

La campagne de Cycling Industries Europe arrive à temps pour soutenir l'appel à l'action incontestable lancé par des urbanistes et de grandes villes à la lumière des conclusions de nouvelles études.

« Nous demandons à chaque ville d'avoir son propre système de vélos en libre-service. Imaginez l'impact à la grandeur de l'Europe, non seulement sur la qualité de l'air, la congestion et la santé, mais aussi sur la création d'emplois et la stimulation de l'économie. Le vélopartage se déploie rapidement et peut réellement changer les règles du jeu en encourageant plus de gens à choisir le vélo au lieu de la voiture », soutient Lauha Fried, directrice des politiques chez CIE.

Photo1.jpg (542 KB)
Le vélopartage ouvre la voie à la mobilité urbaine à émission zéro #BIKESHARE4ALL (VELOPARTAGEPOURTOUS)

Il est urgent que les villes urbaines qui ont une population dense se détachent du transport centré sur la voiture. Selon la CIE, il sera impossible d'atteindre l'objectif actuel fixé par l'Union européenne — selon lequel il faut couper 90 % des émissions liées au transport à travers le continent d'ici 2050 — sans un plan percutant qui implique de militer en faveur d’une mobilité active.


Cet avis est universel au sein des opérateurs de vélos en libre-service et des fournisseurs de services en Europe. En plus de PBSC Solutions Urbaines, la campagne de la CIE recense comme membres de la campagne une liste de petits et de grands joueurs œuvrant dans l'industrie de la micromobilité.

Lauha Fried conclut : « Imaginez l'impact à la grandeur de l'Europe, non seulement sur la qualité de l'air, la congestion et la santé, mais aussi sur la création d'emplois et la stimulation de l'économie. Le vélopartage se déploie rapidement et peut réellement changer les règles du jeu en encourageant plus de gens à choisir le vélo au lieu de la voiture ».

VELOPARTAGE POUR TOUS

Des modes de transport actifs, comme la micromobilité et spécialement les vélos en libre-service, jouent un rôle significatif en permettant d'accélérer le passage des populations vers une mobilité verte à émission zéro. La prochaine étape est entre les mains des grandes villes d'Europe, d'Asie, d'Amérique du Nord, d'Amérique latine, du Moyen-Orient, et de partout à travers le monde entier. Nous devons, tous ensemble, prioriser les citoyens en leur fournissant des solutions plus vertes, abordables, accessibles et plus saines que leurs options de mobilité actuelles — nous devons concevoir des villes intelligentes.
 
 
 
Auteur : Athen Bozoglu
 
Connectez-vous avec Athen sur LinkedIn : https://bit.ly/2TNbnRK
Courriel : media@pbsc.com
 
Pour en savoir plus à propos de l'impact mondial de PBSC, des villes intelligentes, ou pour obtenir les nouvelles de l'industrie et les mises à jour concernant les technologies et les événements, inscrivez-vous à l'infolettre PBSC dès aujourd'hui.

Bouton_final_FR-03.jpg (68 KB)

Souhaitez-vous devenir un opérateur local ou implanter le vélopartage dans votre ville?
 
Contactez-nous à info@pbsc.com

Nouvelles publications

Nos villes

Découvrez ce qui rend notre technologie incomparable

PBSC développe des technologies d’avant-garde intuitives, puissantes et nettement conviviales. En plus de nos vélos et stations intelligentes, nous offrons une appli pour les usagers, un système de gestion pour les opérateurs et tellement plus.