Découvrez notre dernière Série Urbaine sur Montréal

En savoir plus

Londres, capitale de l’Angleterre et du Royaume-Unis compte 9 millions d’habitants. C'est une ville moderne, influente, en forte croissance et parmi les plus visitées du monde.

Pionnière en matière de mobilité urbaine, la ville de Londres a une longue feuille de route en matière d’innovation et d’investissement dans ses infrastructures de transport en commun ; dont le « Tube », métro mythique instauré en 1863, qui dessert plus de 4,8 millions de passagers à tous les jours.

Aujourd’hui, 37% des déplacements dans la « City » se font en transport en commun. La ville de Londres ne s’en contente pas et n’hésite pas à instaurer de nouvelles initiatives telles que la taxe de congestion dans le but de réduire la densité de circulation automobile. Avec ses trop nombreux navetteurs utilisant encore des véhicules privés, Londres reste malgré tous ses efforts l'une des villes les plus congestionnées au monde. Le trajet moyen en voiture n'est que de 2 miles de distance, à une vitesse extrêmement lente de 6 mph (9.6 kmh).

Ce sont ces défis, qui existaient il y a dix ans et encore aujourd'hui, qui ont fait de Londres une candidate idéale pour l'installation d’un système de vélopartage. En 2010, la ville a lancé son premier système public de vélopartage. C’est le maire de Londres de l'époque, Boris Johnson, qui avait lancé le programme, qui fut depuis surnommé par la population les « Boris Bikes » en son honneur.

Ce système, qui fête cette année ses 10 ans d’existence, est le plus important déployé par PBSC à ce jour, en termes de nombre de vélos.

L'installation de ce premier système public de vélopartage à Londres a été un succès instantané dès ses débuts. Au cours des dix premières semaines, 90 000 personnes s'étaient inscrites et plus d’un million de trajets avaient été effectués. Selon les chiffres de Transport for London (TfL), les vélos ont été loués 97 600 000 fois depuis leur lancement.

infographic-Londres-Fr.jpg (5.33 MB)

Aujourd’hui, 13 850 vélos ICONIC au design classique bleu et épuré parcourent les rues de Londres. Le style  s’harmonise aux couleurs du « Tube » et des célèbres bus a deux niveaux, l’ICONIC s'intègre parfaitement dans les infrastructures de la ville. La solution urbaine proposée par PBSC a été développée pour s’adapter aux conditions routières et aux rigueurs du climat de Londres. Les vélos ICONIC sont conçus pour parcourir des dizaines de milliers de kilomètres, sous la pluie, le grésil et même sous la neige. Plusieurs vélos ICONIC à Londres ont déjà franchi le cap des 60 000 milles. Pas surprenant que la robustesse et la fiabilité des vélos de PBSC aient su répondre aux exigences de la ville. 

839 stations intelligentes sont stratégiquement réparties sur le territoire de la ville de Londres. En raison du faible taux d’ensoleillement de la ville, l’ensemble des stations a été connecté au réseau électrique. Nos stations intelligentes permettent de sécuriser les vélos pour les protéger du vol et du vandalisme, et permettent de libérer facilement un vélo lorsqu'un utilisateur entre son code à 5 chiffres ou d'un téléphone portable.

Les autorités londoniennes continuent d’être confrontées au défi d'une forte demande d'option de mobilité sans augmenter le nombre de voitures sur la route. Une enquête menée par TfL auprès des habitants de Londres a permis de constater que la pratique du vélo connait une forte croissance, particulièrement lorsque le programme est devenu ouvert aux utilisateurs occasionnels en décembre 2010, ou lorsque le système s'est étalé vers l'est en 2012 et vers le sud-ouest en 2013. Depuis 2015, 2000 vélos ont été ajoutés et le programme continue de croître chaque année.
 
L’avenir du vélopartage est toujours aussi prometteur dans la plus grande ville d’Angleterre. Les Londoniens sont particulièrement attachés à leur système de vélopartage. Avec un réseau de pistes cyclables plus étendu que jamais, le vélo est en ce moment le moyen le plus simple de maintenir la distanciation sociale tout en se déplaçant à Londres. Les Londoniens se sont déjà adaptés à cette nouvelle réalité, avec plus de 180 000 abonnés en 2020, comparé à un peu plus de 100 000 membres en 2019. Cet été, à dix reprises les vélos ont effectué plus de 50 000 trajets par jour. Pour mettre cela en perspective, ce volume d'utilisation quotidienne n’avait été atteint que deux fois au cours de la dernière décennie.

Nouvelles publications

Nos villes

Découvrez ce qui rend notre technologie incomparable

PBSC développe des technologies d’avant-garde intuitives, puissantes et nettement conviviales. En plus de nos vélos et stations intelligentes, nous offrons une appli pour les usagers, un système de gestion pour les opérateurs et tellement plus.