février 1, 2019
Partager :

PBSC SOLUTIONS URBAINES IMPLANTE SA SOLUTION DE VÉLOPARTAGE DANS LES RUES DE SANTIAGO

3 500 vélos FIT seront mis à la disposition des citoyens dans 350 stations alimentées à l’énergie solaire

 

Montréal, 1er février 2019 — PBSC Solutions Urbaines, fournisseur mondial de systèmes de mobilité urbaine durables, est fière d’annoncer l’implantation d’une solution de vélopartage sur mesure à Santiago, capitale du Chili.

Ce plus récent déploiement marque un tournant important pour PBSC, qui accroît ainsi sa présence en Amérique latine. La pionnière en mobilité urbaine est déjà bien établie dans six villes du Brésil : São Paulo, Rio de Janeiro, Recife, Vila Velha, Porto Alegre et Salvador. Avec l’ajout de 3 500 vélos FIT à Santiago, plus de 13 000 vélos PBSC sillonneront maintenant les rues d’Amérique du Sud.

Santiago est une des villes les plus densément peuplées au monde, et avec sept millions d’habitants dans la région métropolitaine de Santiago, il s’agit de la sixième ville la plus peuplée d’Amérique du Sud. Le vélopartage joue un rôle important au sein du système de transport public; il est devenu un élément clé sur lequel les citoyens comptent pour assurer leurs déplacements. C’est pourquoi ils doivent avoir accès à un système pratique et fiable, lequel a été développé par les équipes d’experts de PBSC.

Cette récente évolution est le résultat de la collaboration soutenue entre PBSC et l’entreprise brésilienne tembici., opérateur de système de vélos en libre-service et chef de file dans le domaine, ainsi que le commanditaire Banco Itaú. Les efforts constants de PBSC lui permettent de poursuivre son développement notable alors que l’entreprise continue de s’établir comme principal fournisseur de solutions de vélopartage en Amérique du Sud.

PBSC a une fois de plus démontré son expertise en matière de remplacement d’un système existant, d’effectuer une transition en douceur tout en mettant en œuvre une solution de mobilité urbaine adaptée aux besoins spécifiques de la ville.

 

N’hésitez pas si vous souhaitez consulter le communiqué de presse complet.